Guide de l’aspirateur robot : comment le choisir et quels critères prendre en compte ?


La technologie évolue sans cesse et ces dernières années de nombreux pas en avant ont été réalisés en termes de domotique. À ce point qu’on est en droit de se demander si demain on devra encore passer l’aspirateur soi-même.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est aspirateur-robot-1024x504.jpg.

Longtemps vu comme des gadgets pas très performants, les aspirateurs robots ont connu une poussée de notoriété ces dernières années. On voit de plus en plus de personnes parler de Roomba, d’IRobot, de Neato Robotics , etc. Certaines marques sortent de nulle part tandis que d’autres, déjà présentes depuis longtemps sur le marché avec des aspirateurs, se sont également lancées dans l’aventure prometteuse des aspirateurs robots.

À l’heure actuelle le marché des aspirateurs robots augmente d’année en année. Il s’agit d’une technologie qui pourrait très rapidement venir remplacer nos vieilles habitudes chronophages du “passage de l’aspirateur”. Tâche ingrate, fatigante et ô combien répétitive. Bref, la question que tout le monde est en droit de se poser est la suivante : un aspirateur robot est-il réellement efficace ? N’est-ce pas uniquement un gadget derrière lequel on doit repasser sans cesse ? Voyons cela sans plus attendre.

Un aspirateur robot comment ça marche ?

Un aspirateur robot, comme la plupart des robots ménagers, fonctionne de façon plus ou moins autonome. Plus ou moins parce que souvent il faut vider le collecteur de poussière (bien que certains modèles facilitent cette tâche en intégrant un réservoir autovidant), nettoyer les brosses latérales ou encore remplir le réservoir d’eau lorsque vous possédez un modèle qui passe la serpillière (oui oui, ça existe).

Bien qu’un aspirateur robot puisse théoriquement nettoyer tout type de sol certains sont tout de même spécialisés dans certaines branches. Certains sont par exemple également uniquement destinés aux sols durs. En général il s’agit de modèles moins efficaces mais également moins chers. Une option qui peut très rapidement vous faciliter la vie en n’ayant qu’à nettoyer un ou deux tapis chaque semaine.

Le fonctionnement est quant à lui plutôt basique : chaque aspirateur robot possède une voire deux brosses latérales qui vont amener la poussière et les saletés vers le centre de l’appareil. Au centre se trouve soit une brosse centrale, soit une simple bouche d’aspiration qui va engloutir les saletés et les injecter dans le collecteur à poussière (un peu comme un aspirateur normal).

L’aspirateur robot va ainsi se promener dans votre logement (pendant les heures programmées) et se charger de ramasser tout ce qui traîne. La navigation est également un point qui diffère selon les appareils : certains naviguent de façon aléatoire tandis que d’autres cartographient minutieusement la pièce.

Bref, d’un point de vue extérieur on pourrait croire que le fonctionnement d’un aspirateur robot est plutôt simple. Mais c’est oublier tout ce qu’il y a derrière en matière de construction logicielle (capteurs de chute, capteurs d’obstacles, navigation intelligente, programmation pièce par pièce, reconnaissance automatique de la poussière, réglage automatique de la puissance, etc.). Alors faisons le tour de tout ce qu’il faut prendre en compte pour acheter un aspirateur robot.

Si nous devions en choisir 9 : notre sélection

Quelles caractéristiques sont à prendre en compte lors de l’achat d’un aspirateur robot ?

Ce guide sur comment choisir un aspirateur robot ne se contente pas de donner quelques informations pour les néophytes. Si vous avez déjà un appareil de ce type il pourrait être très intéressant d’y jeter un œil, rien que pour voir si vous avez toutes les informations en poche pour faire un bon achat.

En effet, lorsqu’on achète un aspirateur robot, il y une multitude de facteurs à prendre en compte, ceux-ci varient des plus évident comme la taille, le type de programmes et autres aux moins évidents comme par exemple le poids ou encore la fonction serpillière. Pourquoi le poids ? Voyons cela sans plus attendre.

Le système de navigation

À l’heure actuelle les aspirateurs robots disposent de deux méthodes de navigation. La première et la plus évidente est le déplacement aléatoire. La seconde, plus récente concerne les aspirateurs robots munis d’un système de navigation intelligent lié à la cartographie des pièces, du logement tout entier et même par moments de la capacité de mémoriser plusieurs étages :

  • Aspirateur robot avec déplacement aléatoire : le déplacement aléatoire est le mode de déplacement à avoir équipé les premiers modèles d’aspirateurs robots. Celui-ci se déplace alors de façon aléatoire (logique) et change de route à chaque fois qu’il rencontre un obstacle. Il peut donc effectuer son trajet en ligne droite, en longeant les murs ou encore en spirale. Si ce type d’appareil convient à des logements relativement petits disposant de peu de pièces, dès que le logement dépasse les 60 m² avec plusieurs pièces, il lui arrive souvent de se perdre voire pire, de ne pas finir d’aspirer tout le logement.
  • Aspirateur robot avec système de cartographie : le système de cartographie permet à l’appareil de cartographier le logement et donc de savoir exactement où il se trouve. Souvent muni d’un LDS (télémètre laser) ou encore d’une caméra optique, il analyse la pièce dans laquelle il se trouve et grâce à ses applications logicielles transforme les données en une carte directement disponible via l’application smartphone. Il existe des appareils plus ou moins performants pour ce type d’application.

Les appareil munis d’un système de cartographie vous offrent souvent (mais pas toujours) la possibilité de créer des murs virtuels (aussi appelées “No Go Zone”). Ainsi vous aurez la possibilité de tracer des limites directement sur la carte interactive et empêcher le robot de passer telle ou telle zone. Ou encore de créer des zones de travail différentes et l’envoyer nettoyer la “chambre” de 8h à 10h et le salon de 12h à 13h par exemple.

À contrario, les appareils n’étant pas équipés d’un système de cartographie ont souvent la possibilité de placer des barrières physiques. Il s’agit généralement d’une bandelette magnétique à dérouler et à placer au sol. Efficace mais moins pratique et plus restrictive qu’une barrière virtuelle sur carte.

Les types de programmes

Il est tout à fait possible de lancer le cycle de nettoyage d’un aspirateur robot sans programme, mais ne nous y trompons pas, ce n’est pas l’objectif premier. Le grand avantage des aspirateurs robots est la possibilité de les programmer : heure par heure, jour par jour et même pièce par pièce pour certains.

Ce n’est pas tout car la plupart des modèles d’aspirateurs robots proposent également la possibilité de choisir entre différents modes de nettoyage comme par exemple :

  • le mode “auto” : lance un cycle de nettoyage automatique sans prérequis prédéfinis ;
  • le mode “spot” : lance un nettoyage dans une zone bien précise ;
  • le mode “long des murs” : lance un cycle de nettoyage qui se contente de suivre les bordures de la pièce ;
  • le mode “cercle” : lance un cycle de nettoyage qui part d’un point et élargit sa zone d’application.

Il existe beaucoup d’autres programmes plus complets permettant par exemple de régler automatiquement la puissance d’aspiration selon le niveau de saletés au sol ou encore selon le type de sol rencontré (dur, moquette, tapis, etc.).

Les capteurs de chute et les capteurs d’obstacles

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est capteur-aspirateur-robot.png.
Capteur robot infrarouge

Il existe deux types de capteurs dans les aspirateurs robots : les capteurs de chute et les capteurs d’obstacles. Tous les aspirateurs robots sont équipés des deux types de capteurs. Il arrive cependant qu’ils n’arrivent pas avec le même nombre de ces-dits capteurs.

En effet, les capteurs de chute sont souvent présents sur l’avant et l’arrière, les capteurs d’obstacle sont généralement présents sur l’avant. Le nombre de capteurs de chute permet de prévenir la chute des appareils, même si à l’heure actuelle la plupart des modèles sont équipés du nombre nécessaire de capteurs pour ne plus tomber dans le vide, il arrive qu’ils ne soient pas exempts de tout défaut.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est aspirateur-robot-capteur-chute.jpg.
Aspirateur robot équipé d’un capteur de chute

En ce qui concerne les capteurs d’obstacles, il en existe deux types :

  • Les capteurs à infrarouges : le type de capteurs le plus répandu. Efficace lorsque la luminosité est suffisante mais presque inutile lorsque celle-ci vient à manquer.
  • Les capteurs à ultrasons : brevetés par la marque Proscenic, il s’agit à l’heure actuelle du type de capteur le plus performant. Aussi bien efficace lorsqu’il fait jour que lorsqu’il fait nuit.
  • Les caméras : leur efficacité varie en fonction de la qualité de capture d’image et de la reconnaissance logicielle.
  • Les gyroscopes : pas très efficace et n’équipe donc plus la plupart des appareils.

Les capteurs d’obstacles permettent principalement d’éviter à l’aspirateur robot de heurter les objets dans son entourage. La plupart des modèles sont également équipés d’un bumper de sécurité. Il s’agit d’un pare-choc amorti qui fait office de capteur lorsque l’aspirateur robot entre en contact avec un objet.

Le système d’aspiration et le type de sol

Les aspirateurs robots sont tous équipés d’une (ou deux) brosse latérale. Celles-ci, disposées sur le ou les côtés de l’appareil, permettent d’acheminer les saletés vers la bouche d’aspiration principale. La bouche d’aspiration principale peut également être équipée d’une brosse afin de mieux ramasser les saletés sur les tapis ou moquette.

Dans le cas d’une bouche d’aspiration simple sans brosse rotative, il faut garder à l’esprit que l’appareil sera plus performant sur sol durs mais moins performants sur tapis et moquette. Certains modèles sont également équipés d’une brosse rotative amovible. À l’heure actuelle, l’aspirateur robot disposant des meilleures performances d’aspiration est le Dyson 360 Eye.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est aspirateur-sur-sol-parquet.jpg.
Aspirateur sur sol parquet

Le système de filtration

Tous les aspirateurs robots sont munis d’un système de filtration. Il en existe de trois types à l’heure actuelle :

  • Les filtres normaux : filtre à particules simple.
  • Les filtres qualité HEPA : filtre à particules de qualité HEPA mais non labellisé.
  • Les filtres normés HEPA : filtre à particules fines disposant du label.

Les filtres normaux sont les mêmes que sur la plupart des appareils de ce type. Ils ne retiennent pas l’ensemble des particules et ne sont pas anti allergènes. Les filtres HEPA permettent de retenir beaucoup plus de particules fines et sont particulièrement adaptés pour les personnes allergiques.

La capacité du collecteur (et la fonction serpillière)

S’il y a bien un point faible dans la plupart des aspirateurs robots c’est la capacité de leur collecteur de poussières. En effet, celui-ci varie généralement entre 200 ml et maximum 600 ml pour certains modèles.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est aspirateur-robot-collecteur.jpg.

Si 600 ml est suffisant pour tenir environ une semaine dans un logement de 60 m², 200 ml suffisent à peine pour emmagasiner toutes les saletés d’un logement de 80 m² pour un passage.

L’ensemble des aspirateurs robots fonctionne sans sac. Le collecteur à poussière est un bac en plastique devant être vidé régulièrement. D’ailleurs, il est important de noter que même si le collecteur dispose encore de place pour plusieurs passages, la qualité d’aspiration sera toujours sensiblement meilleure avec un réservoir vide.

Certains fabricants on trouve une parade à ce problème récurrent. Elles mettent à disposition une base de recharge autovidante. En effet, une fois que l’aspirateur robot a fini son cycle ou que son collecteur est plein, il vient se poser sur sa base de recharge et celle-ci vide automatiquement le contenu du collecteur dans son réservoir. Généralement bien plus spacieux (mais équipé d’un sac à poussière), le réservoir de la base fait entre 2 L et 4 L en moyenne. Vous devrez toujours encore vous charger de vider le sac de poussière mais cette fois-ci une à deux fois par mois seulement.

Enfin, certains aspirateurs robots sont équipés d’une fonction serpillière ce qui leur permet de passer la serpillière après un cycle d’aspiration. Il existe différentes méthodes de fonctionnement.

À savoir : il existe des aspirateurs robots qui peuvent passer la serpillière en même temps qu’ils aspirent et d’autres qui ne peuvent pas faire les deux choses en même temps. Renseignez-vous bien sur les capacités du modèle qui vous intéresse.

Certains modèles disposent d’un réservoir d’eau annexe, il faudra donc changer de réservoir lorsqu’on veut passer de la fonction aspiration à la fonction serpillière. D’autres modèles disposent d’un seul et même réservoir qui fait office de collecteur à poussières et de réservoir d’eau. Dans le second cas il faudra s’attendre à une capacité moindre du collecteur.

Les dimensions et le poids

La dimension d’un aspirateur robot est un facteur essentiel à connaître lors de votre achat. Heureusement pour vous, pour chaque modèle que nous avons testé, vous avez une fiche technique qui vous rappelle toutes les informations essentielles sur l’appareil en question.

Les dimensions impactent évidemment la façon dont votre aspirateur robot va pouvoir se déplacer dans votre logement et les endroits qu’il pourra (ou ne pourra pas) atteindre. En général il existe deux types d’aspirateurs robots :

  • Les aspirateurs robots équipés d’un télémètre laser : bien plus volumineux à cause du capteur qui se niche sur le dessus du capot, ils font en moyenne entre 11 cm et 13 cm de hauteur.
  • Les aspirateurs robots à navigation aléatoire : bien plus fins, ils dépassent rarement les 9 cm de haut. Certaines marques se sont même spécialisées dans des modèles ultra fins et peuvent atteindre des tailles d’à peine 5,7 cm de haut comme pour le Slim 2 de chez Ecovacs .

À côté de ça, il ne faut pas oublier le poids de l’aspirateur robot. Si généralement les appareils varient entre 1 kg et près de 4 kg, sachez que plus un appareil est lourd plus celui-ci sera en capacité de mieux passer la serpillière. En revanche, il s’épuisera aussi plus vite et pourra plus facilement se bloquer sur des tapis ou moquettes à poils longs.

L’autonomie et le temps de charge

Unaspirateur robot fonctionne avec une batterie rechargeable et celle-ci peut être plus ou moins performante selon sa technologie, sa capacité et les besoins de l’appareil. Si vous désirez en savoir plus nous avons fait un guide complet sur les batteries d’aspirateurs robots.

L’autonomie est un facteur plus ou moins important selon les cas. En effet, si vous disposez d’un appareil performant, complètement autonome et silencieux, vous ne remarquerez pas de différence si celui-ci doit effectuer deux cycles de recharge avant de finir de nettoyer tout votre logement. Cependant, si ce dernier se bloque dans tous les recoins et a du mal à recommencer son cycle là où il s’était arrêté, cela peut devenir plus pénible.

Si l’autonomie de la plupart des aspirateurs robots oscille entre 80 minutes et 120 minutes, certains peuvent facilement atteindre 160 voire 180 minutes en utilisation réelle. À côté de ça, le temps de charge est également un point essentiel à prendre en compte. La plupart des modèles ont besoin d’entre 3h pour les plus performants et plus de 5h pour les plus lents.

Le volume sonore

Vous pourriez penser que le volume sonore est un facteur secondaire pour le choix d’un aspirateur robot. En effet, vous seriez tenté de penser que celui-ci ne fonctionnera qu’en votre absence. Si vous n’êtes effectivement jamais chez vous à part le weekend, c’est un facteur à ne pas trop prendre en compte.

Dans le cas contraire, sachez que le bruit d’un aspirateur robot peut rapidement devenir gênant. Si certains modèles sont relativement silencieux et peuvent descendre à 56 dB(A), d’autres en revanche peuvent être très bruyants comme le M7 Pro de chez Proscenic et qui peut atteindre les 80 dB(A).

Les plus

Lorsque vous achetez un aspirateur robot, généralement on vous fournit une panoplie d’accessoire plus ou moins vaste. Dans la plupart des modèles on trouve :

  • une ou deux brosses latérales de rechange ;
  • un ou deux filtres de rechange ;
  • une base de recharge ;
  • un livret de mise en route ;
  • un peigne pour nettoyer le collecteur.

À côté de ça peuvent également s’ajouter d’autres accessoires comme une ou plusieurs serpillères de rechange. D’autre fournissent des serpillières réutilisables. En ce qui concerne les filtres, la plupart des filtres HEPA sont lavables et réutilisables. D’autres accessoires pourraient également être ajoutés à cette liste mais c’est des choses qu’il vaut mieux analyser au cas par cas.

Sur quels critères nous basons-nous pour effectuer nos tests sur les aspirateurs robots ?

En ce qui concerne la procédure de test de nos différents aspirateurs robots, nous avons mis au point une nomenclature très complète et détaillée. De cette façon nous analysons le produit dans tous ses détails afin d’en oublier aucune partie.

Cette nomenclature se divise en 6 (+ 1) parties, les voici :

  • accessibilité générale ;
  • navigation & gestion des obstacles ;
  • application & connectivité ;
  • efficacité d’aspiration ;
  • entretien & fiabilité ;
  • autonomie & bruit ;
  • rapport qualité / prix.

Suite à cela nous finissons toujours par vous donner une liste récapitulative des avantages et inconvénients de chaque appareil afin de faciliter la lecture du test et de vous donner un aperçu plus global sans avoir à tout lire. Voyons de quoi il en retourne.

Partie 1 : Accessibilité générale

Cette première partie s’attache avant tout à vous donner un aperçu global de l’appareil. des attributs comme le design, le poids, les dimensions sont évoquées, mais également les particularités propres à chaque aspirateur robot comme par exemple :

  • le type de base de recharge ;
  • le type de boutons directement accessibles sur l’appareil ;
  • la présence d’accessoires ou non ;
  • etc.

Nous précisons également si une télécommande est fournie ou non. Mais sachez que bien qu’elle puisse être utile, elle ne remplacera jamais une application mobile, bien plus pratique, à portée de main et aussi beaucoup plus complète.

Partie 2 : Navigation & gestion des obstacles

Dans cette seconde partie nous nous attardons plus en détails sur le système de navigation et la gestion des obstacles de l’aspirateur robot. Il s’agit de fonctionnalités essentielles qui vont déterminer s’il s’agit ou non d’un appareil qui correspond à vos besoins.

La partie navigation s’attarde essentiellement sur les différents capteurs, en plus de ça nous voyons s’il dispose d’un système de cartographie ou si, au contraire, il navigue de façon aléatoire (ou semi aléatoire selon les appareils).

Nos tests effectués sur la gestion des obstacles permettent de voir avec quel type d’obstacles il rencontre des problèmes (tables, chaises, vêtements, pas de porte, etc.) et vous pouvez ainsi vous mettre en situation pour mieux effectuer votre choix.

Partie 3 : Application & connectivité

Cette troisième partie s’intéresse plus particulièrement à l’application et aux fonctionnalités que propose l’aspirateur robot. Dans un premier temps nous vous expliquons comment procéder à l’installation de l’application et comment mettre en route votre appareil. Nous précisons également s’il s’agit d’un appareil compatible avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Home.

Une fois que c’est fait nous détaillons plus précisément toutes les fonctionnalités présentes sur l’application, celles qui devraient venir suite à de prochaines mises à jour et celles qui auraient pu être présentes afin d’améliorer l’expérience utilisateur.

Partie 4 : Efficacité d’aspiration

Dans cette partie nous poussons l’aspirateur robot dans ses retranchements et effectuons des tests d’aspiration. Nous y détaillons les différents modes d’aspiration et vous indiquons également la puissance d’aspiration de l’appareil.

Nous effectuons également des tests en situation réelle et vous donnons les résultats sur les différents types de sol :

  • sol dur (exemple : parquet, carrelage, béton ciré, etc.) ;
  • tapis fin et/ou moquette fine ;
  • tapis à poils longs et/ou moquette épaisse.

Les résultats sont toujours indiqués en pourcentage avec notre avis final sur l’utilisation de l’appareil, les types de sols sur lesquels il excelle ou, au contraire, n’est pas assez efficace.

Partie 5 : Entretien & fiabilité

Dans cette cinquième partie nous détaillons les différentes parties de rechange, d’usure et les parties de l’appareil à entretenir, comme par exemple :

  • les brosses latérales ;
  • la brosse centrale ;
  • le filtre ;
  • le collecteur ;
  • les roues ;
  • etc.

Vous y trouverez en détail le nombre de pièces de rechange fournies dans le package ainsi que la méthode pour entretenir votre appareil.

Partie 6 : Autonomie & bruit

La sixième partie s’attache enfin à tester l’autonomie et le volume sonore de l’appareil en utilisation réelle. Inutile de vous préciser que bien souvent les données d’usine livrées par les fabricants sont relativement loin de la réalité. À ce propos nous vous invitons à lire notre article sur le fonctionnement de l’étiquette énergie pour les aspirateurs.

Partie 7 : Rapport qualité / prix

Enfin, dans cette dernière partie nous vous donnons notre avis, appuyé par une grande expérience dans le domaine des aspirateurs robots. Notre avis reste tout de même très ouvert car généralement un appareil pourra convenir à un type de besoin. Sauf dans de rares cas où il s’agit juste d’un modèle bas de gamme. Dans ce cas nous vous renvoyons généralement vers un produit au même prix mais de meilleure qualité.

Il s’agit bien entendu d’un avis et reste donc subjectif mais nous nous attachons à donner le plus de détails dans l’avis que nous formulons afin de toujours coller au plus à la réalité et à la situation.

Aspirateur robot connecté et application smartphone

Un aspirateur robot est un objet connecté. Il est important de le noter étant donné que beaucoup de personnes ont déjà acheté un aspirateur robot sans pour autant savoir se servir d’une application sur smartphone. Bien sûr, la plupart des modèles disposent d’une télécommande pour effectuer les petites tâches basiques du quotidien. Néanmoins, celle-ci ne remplacera jamais une application mobile permettant d’accéder à toutes les fonctionnalités de l’appareil.

À côté de ça, l’application permettant de programmer votre aspirateur robot est présente pour la plupart des appareils sur Android (Google Play Store) et iOS (Appstore) mais nous n’avons encore rencontré aucun modèle dont l’application est disponible sur Windows Phone.       

À savoir : les applications peuvent également être téléchargées sur votre tablette tactile, cela va de soit.

Ensuite, sachez que de plus en plus de modèles, notamment les plus récents, proposent des fonctionnalités plus poussées et plus autonome comme l’appairage avec votre assistant vocal comme Alexa ou encore Google Home.

Généralement l’installation et le premier démarrage se font relativement facilement et sans encombre. Pour encore plus de simplicité, dans chaque test que nous rédigeons nous vous expliquons pas à pas comment effectuer le premier démarrage.

Aspirateur robot vs. chiens et chats : que choisir ?

L’éternel dilemme est de savoir si tel ou tel aspirateur robot est adapté pour l’amas de poils que laisse votre animal de compagnie. Et c’est tout à fait compréhensible. En effet, ce n’est déjà pas simple de tout nettoyer à la main alors on est en droit de se demander si un appareil autonome pourra le faire correctement.

La première chose à observer est la bouche d’aspiration. Si celle-ci ne dispose pas d’une brosse rotative, passez votre chemin, elle ne fera certainement pas l’affaire. On pourrait même aller plus loin en observant la structure de la brosse rotative. En effet, une brosse rotative doublée de lamelles en caoutchouc permet de mieux accrocher les divers poils que laissera votre animal de compagnie sur tapis ou moquette.

Dans tous les cas vous serez amené à effectuer un entretien plus régulièrement et celui-ci sera inévitablement plus poussé. Sachez que nous précisons dans chaque test si l’aspirateur robot en question est adapté pour les poils d’animaux ou non. Si vous désirez en savoir plus sur les aspirateurs robots adaptés aux animaux de compagnie n’hésitez pas à consulter notre guide spécial.

Quelle tranche de prix pour quelle gamme d’aspirateur robot ?

Combien coûte un aspirateur robot ? Cette question nous revient souvent et la réponse est assez délicate. La première question qu’il faudrait plutôt se poser est la suivante : pour quelle tâche ai-je besoin d’un aspirateur robot ?

Si c’est uniquement pour un ménage d’entretien régulier de petite envergure et que je repasse derrière une à deux fois par semaine, n’ayez crainte, vous n’aurez pas à dépenser plus de 200 € pour trouver votre bonheur.

Vous avez envie de le laisser tout faire tout seul, serpillière comprise sans avoir à vider le collecteur tous les jours ? Dans ce cas, la tranche de prix se situera plutôt aux alentours des 700 € à 900 €.

Voici un bref aperçu de la moyenne des prix que peuvent pratiquer les différentes marques d’aspirateurs robots selon la gamme (“-” signifie que la marque ne fait pas de modèles de cette gamme) :

Marque / Gamme Entrée de gamme Milieu de gamme Haut de gamme
LG 500 € 700 €
Dyson 1000 €
iRobot 200 € 400 € 700 €
Rowenta 200 €
Samsung 200 € 400 € 650 €
Roborock 250 € 300 € 450 €
Ecovacs 180 € 350 € 500 €
Proscenic 200 € 300 € 400 €
IKOHS 150 € 300 €
Koenig 180 € 220 €  
Neato 200 € 350 € 550 €
Amibot 200 € 300 €
iLife 200 €
ANNEW 100 €
Eufy 170 € 260 €
ZACO 200 € 400 €
DEENKEE 200 €

À savoir : cette liste est régulièrement actualisée et est donc susceptible de changer au cours des différentes mises à jour.

Les prix varient énormément, la qualité, le nombre de fonctionnalité et la puissance de ces appareils encore plus. Vous trouverez des aspirateurs robots pour tous les goûts et toutes les tranches de prix. Pour cela nous vous invitons à lire notre Top 10 des meilleurs aspirateurs robots pour vous faire une idée du marché.

Au final, un aspirateur robot peut-il remplacer un aspirateur à main ?

Finalement, la dernière question que l’on peut se poser est la suivante : est-ce qu’un aspirateur robot peut réellement remplacer un aspirateur à main de type traîneau ? La réponse est non. Clairement, à l’heure actuelle la technologie de ces appareils ne leur permet pas d’atteindre la même efficacité qu’un être humain. Mais il n’empêche que si celui-ci vous permet de ne passer qu’une à deux fois par mois derrière lui pour effectuer les tâches qu’il ne peut pas accomplir, il s’agira tout de même d’un vrai soulagement et vous pourrez bénéficier de ce précieux temps libéré.

Ces dernières années ont vu naître des aspirateurs robots d’une étonnante efficacité, surpassant de loin les modèles des années précédentes. En suivant ce qui va se faire dans les prochaines années nous pouvons affirmer avec certitude que les prochains modèles seront encore plus efficaces et efficients. Il suffit par exemple d’analyser le cas du M7 Pro de chez Proscenic : depuis des années les fabricants se torturent l’esprit pour trouver le moyen d’améliorer la fonction serpillière de leurs appareils, Proscenic a trouvé la solution en retravaillant le logiciel de navigation pour que celui-ci effectue des va et vient en forme de Y pour que ça fonctionne.

En termes de navigation ces appareils s’améliorent sans cesse et deviennent réellement intelligent. Vous grignotez devant la télé et il vous arrive de laisser tomber des miettes de nourriture au sol ? Ne vous levez pas et envoyez le robot à l’endroit précis pour qu’il s’en occupe. Mieux, en allant vous coucher le soir vous savez que l’aspirateur robot s’en chargera le lendemain matin au plus tôt.

Et puis au final, quoi de mieux que de rentrer de sa journée de travail le soir et d’arriver dans un logement propre ? Surtout quand on n’a rien à faire pour qu’il soit dans cet état. Alors non, l’aspirateur robot n’arrive pas encore à remplacer 100% des tâches que vous pourriez effectuer avec un aspirateur à main. Cependant, il peut facilement s’occuper de 90% du nettoyage, vous n’aurez qu’à passer un coup de temps à autre pour finir le reste.

Le meilleur sur le marché : aspirateur iRobot Roomba

Nous les avons rangés par ordre de prix de gauche à droite. Cliquez sur les onglets pour comparer !

Meilleur aspirateur robot : iRobot Roomba 960 Connecté

Aspirateur robot performant barre de seuil iRobot Roomba 960

Si le prix vous importe peu, mais que vous cherchez le meilleur aspirateur robot à qui déléguer sans soucis le nettoyage de la maison, c’est ce iRobot Roomba 960 que nous vous suggèrons.

Tout ce qu’on attend d’un meilleur robot aspirateur est là : navigation méthodique améliorée iAdapt2, connectivité Wi-Fi, chargement automatique, des brosses faciles à entretenir et une barrière virtuelle pour protéger les zones fragiles.

Son système d’aspiration AeroForce est efficace pour aspirer les poils et les cheveux qui s’emmêlent dans la brosse sont faciles à retirer au moment de l’entretien. Son grand bac de 0,75 L permet de couvrir une journée de nettoyage, et si jamais il est plein à la prochaine session, le robot chantonne pour vous le signaler !

Le robot iRobot Roomba vient faire le plein auprès de son dock si jamais il épuise ses 75 min d’autonomie en cours de route. Vous pouvez aussi passer en mode nettoyage ciblé avec une puissance d’aspiration de 30W quand vous voulez nettoyer uniquement ce qui est sale.

Aspirateur robot iRobot Roomba 871

test aspirateur automatique irobot roomba 871

Ce robot aspirateur Roomba 871 se démarque de sa gamme par sa capacité à être plus autonome.

Bien qu’il suit un déplacement aléatoire, le Roomba 871 se débrouille très bien pour éviter les obstacles, notamment grâce à la technologie iAdapt. Autre chose qui fait de lui un robot automatique digne de confiance : sa batterie Ni-Mh offre une autonomie comprise entre 90 et 120 minutes.

Ce robot aspirateur fonctionne avec une puissance d’aspiration de 33W et est particulièrement efficace contre les poils d’animaux. Il monte sur le tapis et la moquette avec une hauteur de seuil de 2 cm.

Nombreux accessoires accompagnent l’aspirateur robot Roomba 871. Vous aurez notamment droit à une brosse principale, une brosse auxiliaire et une brosse latérale pour les angles. Le robot aspirateur est également fourni d’un mur virtuel et d’un dock de chargement. Ce que nous apprécions le plus, ce sont ses 2 filtres supplémentaires qui vous permettront de retarder l’achat de filtre de rechange.

Aspirateur robot iRobot Roomba 865

test aspirateur robot intelligent iRobot Roomba 865

Deux choses que nous aimons vraiment chez cet aspirateur iRobot : il est silencieux (53 dB) et il n’entremêle pas les cheveux !

Tout comme pour le iRobot Roomba 871, c’est à son système d’extraction sans brosse Aeroforce qu’il doit son efficacité contre l’enchevêtrement des poils. De plus, la combinaison de l’extracteur et de la brosse latérale est efficace pour le nettoyage le long des murs et autour des pieds de table.

Cet aspirateur robot se déplace aisément grâce à sa navigation réactive iAdapt, commun chez les robots aspirateurs de la gamme Roomba® 800. Le iRobot Roomba 865 détecte facilement les obstacles et le vide.

Le iRobot Roomba 865 peut tenir 2 heures en continu. Il revient automatiquement à sa base quand sa batterie est faible, et se recharge en 3 heures seulement.

Aspirateur robot iRobot Roomba 782e

test aspirateur robot silencieux irobot roomba 782e

Nous vous conseillons cet aspirateur iRobot pas cher si vous avez un budget de 400 € et que vous voulez profiter des atouts primitifs des Roomba 7ème génération : technologie iAdapt et Dirt Detect pour naviguer intelligemment malgré le mouvement aléatoire, une grande autonomie de 2 heures et un temps de charge court de 3 heures. Autre atout qu’on ne peut négliger : son fonctionnement silencieux de 61 dB !

L’un des atouts de ce robot aspirateur en matière d’accessoire c’est la présence d’un mur virtuel et de 2 filtres HEPA de rechange. Il y a aussi le classique dans le lot : dock de chargement, extracteur + brosse principale, brosse auxiliaire et brosse latérale.

Dans la pratique, cet aspirateur robot autonome se débrouille bien pour éviter les obstacles et couvrir l’intégralité de la pièce, y compris les endroits difficiles d’accès. Il monte sur le tapis et les barres avec une hauteur de seuil de 2 cm.

Meilleur prix Comment ça marche ?

Prix mis à jour le 24 octobre à 04h04

Aspirateur robot iRobot Roomba 772e

aspirateur robot silencieux iRobot Roomba 772e

Le Roomba 772e fait partie de ces aspirateurs robots iRobot qui introduisent des fonctionnalités améliorées et des technologies innovantes. On y retrouve notamment les technologies iAdapt™, Dirt Detect™ et AeroVac™ à qui il doit sa navigation intelligente réussie !

Bien que son mode déplacement reste aléatoire, le Roomba 772e s’adapte au terrain au fur et à mesure que l’aspirateur robot progresse dans son travail. Ces capteurs acoustiques et optiques détectent la poussière pour nettoyer là où il faut. Et si jamais il n’a pas fini de tout nettoyer durant ses 2 heures d’autonomie, alors il vient automatiquement se recharger auprès de son dock pendant 2 heures et revient faire son job !

Sa puissance d’aspiration de 33W est suffisante pour nettoyer tout ce qu’il trouve, d’autant plus que son Dirt Detect à variateur de puissance optimise l’aspiration en fonction de la taille des débris qu’il rencontre !

Aspirateur robot iRobot Roomba 650

Aspirateur robot pas cher avec détecteur obstacles iRobot Roomba 650

A première vue, rien ne lui manque. Le iRobot Roomba 650 est livré avec un kit complet d’accessoires (filtre de rechange, dispositif de mur virtuel et dock de chargement) qui compense l’absence de télécommande.

Bien qu’il se base sur un fonctionnement aléatoire, l’aspirateur robot Roomba 650 se déplace intelligemment grâce aux différents capteurs de la technologie iAdapt intégrés à l’aspirateur. Son bac collecteur peut recueillir jusqu’à 0,5 L de poussière.

La batterie NiMh qui alimente le robot aspirateur lui garantit 2 heures de fonctionnement avec une puissance d’aspiration de 33W. Il lui faut 3 heures de charge pour atteindre sa charge maximale. Son système d’aspiration tient la route sur tous types de sol, mais il ne monte que sur le tapis fin avec une hauteur de seuil de 0,5 cm.

Notre top 3 des aspirateurs iRobot

Aspirateur robot Neato BotVac

Aspirateur robot Neato BotVac Connecté D (réf. 945-0181)

test aspirateur robot automatique neato 945 181 botvac

Ce qui m’impressionne le plus chez cet aspirateur robot connecté, c’est sa meilleure efficacité sur le tapis et la moquette, même à poils longs. Le Neato BotVac Connecté D fonctionne avec une batterie Li-ion qui offre une superbe autonomie de 3 heures, pour seulement 2 heures et demie de charge.

Les trois brosses qui composent son système d’aspiration fonctionnent bien et de manière complémentaire. D’ailleurs, la brosse latérale est très efficace pour nettoyer les angles, le long des murs et autour des pieds de meuble.

Sa navigation méthodique est assurée par la technologie LaserSmart. Le système de cartographie s’effectue au télémètre laser et permet à l’aspirateur de détecter le vide et les obstacles.

L’autre point fort du Neato BotVac Connecté D c’est sa puissance d’aspiration de 40W qui lui permet de bien aspirer même en mode Eco.

Meilleur prix Comment ça marche ?

Ce produit n'étant pas disponible actuellement à la vente, nous vous proposons un modèle semblable : NEATO ROBOTICS BOTVAC D404

Aspirateur robot Neato BotVac D85 (réf. 945-0174)

test aspirateur robot NEATO 945-0174 BotVac D85

Une chose que nous aimons particulièrement chez cet aspirateur robot Neato : sa navigation méthodique à télémètre laser combinée avec ses brossettes latérales qui lui permet d’aspirer dans les coins et autour des pieds de meubles !

Ce qui démarque aussi cet aspirateur robot des autres, c’est sa puissance d’aspiration de 43W qui lui permet de tout prendre sur son passage et son autonomie de fer de 3 heures (en théorie). Sa batterie Ni-Mh ne prend que 2 heures et demie pour se recharger.

L’aspirateur robot Neato BotVac D85 possède un grand bac de 0,7 L et monte le tapis à une hauteur de seuil de 2 cm. Le robot est livré avec ce qu’il faut : mur virtuel, dock de chargement, et trois différentes brosses (combinée, spirale et latérale).

Bref, il a beaucoup en commun avec le BotVac Connecté D à part sa batterie Ni-Mh et sa plus grande puissance d’aspiration.

Notre top 3 des meilleurs aspirateurs robots

Les rares aspirateurs robots pas chers qui tirent leur épingle du jeu

Nous n’avons considéré que deux aspirateurs robots pas chers dans ce lot, car les robots aspirateurs de moins de 200€ ne sont généralement pas fiables. Nous vous invitons quand même à lire jusqu’au bout !

Aspirateur robot Chuwi ILIFE A4

Aspirateur robot fin qui passe sous les meubles Chuwi ILIFE A4

Si vous vous êtes désespéré à chercher un aspirateur robot pas cher et efficace, nous vous conseillons de jeter un coup d’œil sur ce robot aspirateur Chuwi ILIFE A4.

Pour le prix qu’on lui donne, ce robot aspirateur en a sous le capot ! Premier constat : son fonctionnement silencieux (autour de 63 dB), avec une puissance d’aspiration de 22W (pareil à celui des aspirateurs de table performants). Chuwi le robot offre aussi une autonomie rassurante de 120 à 150 min (2 à 2h30 de fonctionnement) pour un temps de charge de 5 h.

Autre chose de très rare chez un aspirateur robot pas cher : ce modèle a un quai de chargement où il peut aller s’alimenter de son plein gré ou avec votre intervention. Le robot aspirateur Chuwi ILIFE A4 peut également être contrôlé via sa télécommande.

Aspirateur robot pas cher Dirt Devil M607 Spider

test aspirateur robot dirt devil M607 spider

Vous ne rêvez pas, il coûte bel et bien dans les 100 € sur Amazon ! Ce qui frappe tout de suite chez ce robot aspirateur pas cher, c’est son fonctionnement silencieux de 50 dB. C’est le robot aspirateur à acheter si vous avez un bébé à la maison et essentiellement du parquet et du carrelage.

Le Dirt Devil M607 Spider se démarque également par son système de navigation assez simpliste. Il s’agit d’une navigation aléatoire, mais on peut quand même planifier sa trajectoire en 3 modes : linéaire, spirale ou aléatoire. Ses capteurs anti-chute l’empêcheront de se jeter dans le vide et sa petite taille (8 cm de haut) lui permet de se faufiler un peu partout.

Il faut l’avouer, la puissance de l’aspirateur robot Dirt Devil M607 est bien loin des aspirateurs robots iRobot Roomba nouvelle génération et du Neato BotVac. Ce robot balayeuse aspire avec une puissance de 17W seulement, assez efficace sur les sols durs, mais pas assez sur le tapis.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *